L’accueil des chatons

Le chaton que vous avez décidé d’adopter à été choyé pendant deux mois par sa mère, puis à suivi un mois ou deux de tendresse attentive et éducatrice par tous ses compagnons de vie . Tout ce royaume vient de s’effondrer.

Vous venez d’adopter votre chaton.

Il ne tient qu’à vous que son bonheur et sa joie de vivre s’installe chez vous . Quelques précautions élémentaires peuvent aider à ce transfert.

  Avant d’acquérir votre chaton : vous avez choisi une race qui convient à votre style de vie. Il faut maintenant prévoir son installation et votre disponibilité (week-end, ou congé)

  • Au moment de l’achat : recueillir tous les conseils de l’éleveur, celui-ci doit vous remettre une « notice d’élevage » ( c’est une obligation légale )
    Un « kit de départ » est souhaitable  » (nourriture, jouets, . tissus avec les odeurs de sa famille)
  • Une fois ramené à la maison : faite-lui faire une visite de son nouveau territoire, son arbre à chats, ses WC’s ( nettoyés tous les jours, voir deux fois par jour ), 
  • son point de ravitaillement, croquettes chaton de qualité (les mêmes qu’à l’élevage),
    Nourriture humide (pâtée),eau fraiche, ( changée chaque jour ). Une fontaine sera préférable. L’eau toujours en mouvement les fera boire par jeu

Prévoir une visite chez le vétérinaire. C’est plus ou moins urgent selon les conditions d’adoption. Si votre chaton provient d’un élevage sérieux  la seule réelle préoccupation devrait-être sa prochaine vermifugation. 

Une visite de contrôle est néanmoins utile.

Son installation :

  • Réservez-Lui un accueil calme dans un foyer serein.
  • Le loger dans une pièce de grandeur moyenne. avec tout son nécessaire. Il sera temps d’agrandir ses responsabilités lorsqu’il sera installé, un trop grand territoire, inconnu, peut être à la base de déjection mal placées.
  • Il conviendra ensuite de lui présenter le reste de la maison, votre vieux Félix ( qui va rajeunir) ainsi que Mirza qui va gagner un nouveau compagnon de jeu.
  • La cage du canari, devra être protégée quelque temps encore, l’instinct naturel est quand même très fort. Une attention particulière sera requise.

 Les précautions:

  • – Faire attention aux portes qui se referment ; réfrigérateur, machines à laver, caves, cagibis. Vérifier les arrières de meuble ; y a-t-il assez de place pour qu’il descende ( ou qu’il ne puisse y descendre). Le but étant qu’il ne puisse s’y glisser et s’y coincer (risque de perforation des poumons et décès par stress et choc)..
  • – Sécuriser les fenêtres le phénomène du  » chat parachutiste  » se termine en général par la mort de celui-ci. Attention au fenêtres basculantes ! Le haut ne s’ouvre-t-il pas trop ? Risque d’étranglement à l’articulation de l’ouvrant.…
    Ces fenêtres son la cause de nombreuses morts tous les ans.
  • – Les éléments de mobilier à barreaux sont un danger redoutable. (étranglement)

Les chatons sont des êtres joueurs et inconséquents.

Vous êtes responsable de sa sécurité

 

L’Histoire
Ca y est , vous avez trouvé votre futur félin. Annonces, expo, élevages. enfin le chaton de vos rêves vous a été présenté. Bien évidemment, c’est le plus beau. en réalité, il n’attendait que vous. C’est son karma. Il ne vous reste qu’a préparer sa venue. Son futur panier de repos déposé chez l’éleveur bien avant son départ vous permettra de ramener avec lui les odeurs de son enfance. Sa venue chez vous sera d’autant plus aisée qu’il ne sera pas en terrain complètement inconnu.

Vous avez travaillé la liste de ses affaires. On vous a tout bien expliqué et confié « la liste » de tout ce dont votre Minet aura besoin : le panier de transport, l’alimentation, la litière et un nid bien douillet.

Pour accueillir votre chaton vous avez choisi un moment où vous avez du temps à lui consacrer. Un long week-end ou des vacances ( le top !)


LE DEPART  Ca y est, l’éleveur vous a laissé partir, direction la maison avec votre Mini-Minet et toutes les recommandations de l’éleveur. L’idéal serait que ce dernier vous ait confié un jouet, une serviette ou toute autre chose pour que le chaton conserve une odeur rassurante de ses compagnons de jeu. C’est pour lui une très grande aventure. Privé de sa mère et de ses frères et sœurs, se trouver confronté à de nouveaux maîtres, des odeurs et des bruits différents, si c’est le plus beau jour de votre vie, pour lui, c’est le pire…La différence de milieu peut-être très stressante.

 

L’INSTALLATION. Faite-lui faire le tour de votre maison, rassurez le, parlez-lui, montrez lui sa litière, son bol d’eau (une fontaine à eau est un investissement intéressant)et sa nourriture. Ensuite, laissez-le se reposer (sous surveillance discrète). Ne vous inquiétez pas s’il ne mange pas tout de suite ou s’il ne va pas dans sa litière, il ira cette nuit, lorsque la maison sera calme.

Après quelques jours, ou quelques heures, lorsque vous aurez constaté que tout, se passe bien (nourriture, litière), vous pourrez lui ouvrir le reste de la maison et le laisser découvrir par lui-même son nouveau territoire. Les amis seront les bienvenus. Mais le sujet de curiosité ne sera pas celui qu’on pense …

En règle générale, si votre chaton vient de chez un éleveur, il aura été sociabilisé, c’est à dire habitué à la vie avec des humains, des enfants, des chiens (les oiseaux, c’est plus rare ). En fait, tout ce qui fait la vie d’une maison. Si ce n’est pas le cas il vous faudra de la patience, mais rien n’est jamais perdu.

Avec les enfants il vous suffira de leur expliquer que c’est un Bébé et d’éviter les brusqueries, cris etc. .. Avec un chien ou un autre chat, la recette est de laisser faire et surveiller. Bien sûr ne les laissez pas seuls le premier jour, mais il est très rare qu’un chaton se fasse attaquer par un adulte même si les premiers contacts sont souvent impressionnants.

De la douceur, de l’amour, du temps, de la patience, ce frêle Minet est devenu Votre Chats, équilibré, taquin, chasseur de chaussettes, de balles et de souris diverses.

.

L’esprit de votre maison est installé.

Vous avez devant vous de belles années de bonheur……Sans nuages.
Il ne vous reste plus qu’à faire parvenir de temps à autre une photo à sa première famille….