La Légende du Chat

Un jour, il y a bien longtemps de cela, Dieu, de passage dans le Moyen Orient, quelque part entre Malte et l’Afrique de l’Est après le dégât des eaux survenu l’année précédente, vit que la vie de l’Homme était bien difficile. La chaleur, la faim, l’humidité, la marche à pied, l’URSSAF, les rongeurs,  etc., etc. ..

Ayant déjà créé jadis la Femme pour que l’Homme ne resta pas inactif trop longtemps, Il créa le chat pour que l’Homme puisse s’occuper les mains entre la vaisselle et le journal télévisé, Il vit que cela aussi était bon. Ainsi occupé, l’humain de sexe mâle passait moins de temps à s’engueuler avec son voisin. Celui-ci se plaignant moins, Il pouvait dormir tranquille

Ensuite Il créa la Chatte pour égailler la vie du Chat et leurs dit : » croisez, multipliez, mais bouffez-moi tous ces rats, ça fait pas propre « . En effet, un jour de désœuvrement Il s’était laissé aller à bricoler un truc gris pas très beau, avec une moche queue sans poil, qui passait son temps à manger toutes ses réserves de Chocos BN. De cela Il s’irritait très fort.
NDLR, n’ayant pas encore inventé la négation, Il se tapait intégralement de dire « ça ne fait pas propre ».

Voyant qu’Il n’était plus nécessaire au bon ordonnancement des Choses dans l’immédiat, Il s’en alla traîner ses Saintes Guêtres plus loin vers le nord-est.
Un apéro avec Noé ?

Un an auparavant, Noé était parvenu à descendre du mont Ararat avec toute sa clique. Ayant replanté divers végétaux gardés au sec, il voulait un avis éclairé sur un jus de fruit rouge, fermenté, qui lui apportait beaucoup de satisfactions. Après quelques dégustations de ce breuvage, la perception qu’il avait des alentours de son campement humide s’était largement améliorée. Le moral, inexplicablement , était depuis au beau fixe. La Mère Noé ( Noémie ?) Lui avait déjà écrit pour se plaindre du manque de participation de son bonhomme aux tâches ménagères.

Dieu, en temps que Responsable du Bureau des Nouveautés voulait voir le devenir de ce liquide, peut-être pourrait-Il plus tard créer le Bistrot ? Les retombées pouvaient être intéressantes, régler le problème du manque de loisirs, du peuplement de cette grande zone vide…

Il essaierait bien de lui coller un couple de cette nouveauté Féline. En expliquant ses difficultés d’approvisionnement peut-être que le Chat accepterait de chasser quelques poissons de ce beau lac surpeuplé, pour nourrir cette famille de pénibles